2014 : le bilan by WordPress

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de ce blog.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 1 400 fois en 2014. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 23 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Publicités

Conchita : la victoire de la métamorphose

EUROVISION

Vous l’avez vu, mais l’avez vous entendu ?

Conchita a réalisé son rêve en remportant l’Eurovision 2014 et sa victoire semblait inévitable.

Si une certaine Europe se réjouit de cette victoire contre l’intolérance, d’autres se sont plus attardés sur l’apparence de Conchita que sur son talent ou le message qu’elle souhaitait envoyer.

Pourquoi ? Parce que nous vivons dans une société pleine de préjugés, bien qu’il soit normal de se poser des questions, est-il juste de rejeter quelqu’un sans même s’y être intéressé ?

Une leçon à en tirer ? ne pas se fier aux apparences…

Pour beaucoup d’entre vous, les premières interrogations seront : est ce un transsexuel, pourquoi il ne se rase pas la barbe, quel exemple pour nos enfants, etc…

Pour répondre à ces questions, il est indispensable d’en savoir un peu plus…

Tom Neuwirth étudiant en mode, rêve de suivre les traces de son idole Céline Dion qui a remporté l’Eurovision en 1988 – son année de naissance – Il est âgé de 18 ans lorsqu’il participe au télé crochet « Starmania » en Autriche, où il finira à la deuxième place. Il se fit alors déjà remarqué pour sa personnalité extravertie et sensible à la fois. Il participe également à  » The Voice  » et cette même année, il intègre un boys-band  » Jetzt Anders !  » ( à tes souhaits ! #joke ) qui se dissout après seulement 2 singles.

TOM

Quand  » il  » devient  » elle  » :

Après cet échec, il reprend ses études et décide de se créer un personnage, une sorte d’alter ego pour bousculer les préjugés et représenter les personnes rejetées, brutalisées, comme lui l’a été durant son adolescence à cause de son homosexualité.

Conchita Wurst ( =  » Petite Coquille  »  » Saucisse  » – Conchita désigne aussi la partie intime des femmes en espagnol ) à qui il invente un passé : une jeune femme, fashion victime, née dans les montagnes de Colombie. Il commence alors à se produire sous ce nom dans des clubs en Autriche et se fait une petite réputation dans le milieu de l’art du transformisme.

CONCHIE

Il précise qu’il ne souhaite pas devenir une femme, puisqu’il considère qu’interpréter Conchita est son travail, tel de l’art théâtral, lui permettant aussi de préserver sa vie privée.

Il réapparaît alors sur les écrans autrichiens en 2011, dans l’émission Die große Chance ( équivalent de la  » France a un incroyable talent  » ) provoquant la surprise du jury, puisqu’il se présente en tant que Conchita pour la première fois à la télévision, son interprétation de  » My heart will go on  » de Céline Dion lui vaut alors l’ovation du public et il accédera encore une fois à la finale pour se qualifier à la seconde place.

Le nouveau visage de l’Autriche

Encouragée par sa famille, ses amis et son mari ( Jacques Patriaque, artiste burlesque d’origine française ) Conchita se présente aux présélections de l’Eurovision en 2012 avec sa chanson  » That’s what I am  » ( C’est ce que je suis – titre ci-dessous ), mais fini à la seconde place. A cette époque déjà, la polémique fait rage puisqu’une grande pression fut mise en place afin qu’elle se désiste.

Entre temps, elle est aperçue dans quelques tv-réalités et publicités, où elle tourne son propre personnage en dérision.

C’est finalement en 2013 qu’elle fut sélectionnée pour l’Eurovision 2014, causant à nouveau l’acharnement, un boycott avec de nombreuses pétitions et autres intimidations, notamment de la part des ultra-nationalistes russes, réputés pour leur homophobie.

 » Cette soirée est dédiée à tous ceux qui croient à un avenir qui se construira grâce à la paix et à la liberté « 

Son destin bascule alors le 10 mai, puisqu’elle remporte le concours, faisant ainsi la fierté des autrichiens, grâce à sa brillante chanson  » Rise like a phoenix « , une mélodie digne d’un James Bond et évoquant la renaissance après un échec ou encore la métamorphose, des paroles lourdes de sens quand on connaît son histoire. Pour les personnes ne parlant pas anglais et parce qu’il est important de comprendre aussi ce qu’elle chante, vous trouverez la traduction juste ICI.

Pour revoir sa prestation finale juste après son sacre :

Derrière le personnage, il y a un être humain…

Depuis, nous entendons tout et n’importe quoi à son sujet et oublions qu’elle est avant tout une artiste ! Le monde se focalise sur son apparence ou son orientation sexuelle, mais demandez-vous à vous-même : Sans la barbe, vous seriez-vous posé ces questions ?

Conchita a surtout soulevé une vague de reconnaissance, de sympathie, d’admiration pour son courage, elle a notamment reçu les éloges du grand Elton John ou encore du couturier Jean-Paul Gaultier et a fait l’unanimité sur les réseaux sociaux samedi dernier.

Personnellement, je m’y suis donc intéressée et j’ai regardé ses différentes prestations, ses interviews, sa chaîne Youtube où elle poste même des tutoriels make up ( prenez-en de la graine les filles ! ) et je trouve que c’est une belle personne, vraiment, dans tous les sens du terme. Incarnant aussi bien la féminité que la virilité, le mélange des genres, la différence, la tolérance, le respect, la liberté et quand on y pense : derrière le maquillage, les paillettes et la perruque, il y a Tom, jeune homme de 25 ans, marqué par la vie, un être humain qui veut se faire entendre dans sa lutte contre la discrimination et vivre de son art.

Alors finalement, où est le mal dans tout ça ? Pourquoi cette fausse barbe gêne tant ? Un mauvais exemple pour nos enfants ? Mais n’est-il pas fondamental de leur apprendre l’acceptation de l’autre avec toutes ses différences et quelle qu’en soit la façon ?

( beaucoup de questions, je me prends pour Jean Jacques Bourdin à mes heures perdues )

Enfin, je citerais Conchita elle-même, qui en une seule phrase résume parfaitement tout ce que je viens de développer :

 » Tant qu’on ne blesse personne, on peut faire ce que l’on veut de sa vie « 

Petite note d’humour pour conclure 🙂 :

KIMK

Kim Kardashian n’a qu’à bien se tenir !

N’oubliez pas de liker ma page sur FACEBOOK