Christine : une Queen sur scène

De la poudre d’or aux yeux, du mercurochrome pour m’en remettre… non je ne suis pas malade, j’ai juste assisté au concert de Christine and The Queens hier soir à la Rock School Barbey !

Qui est donc cette Christine ? j’en avais déjà parlé dans un de mes articles > ici

Mais Christine c’est :

un bout de femme, pleine d’énergie, avec une riche culture, possédée par Michael Jackson, fan de Beyonce ( entre autres ), avec SON univers, à l’image de Stromae ou de Lady Gaga… bien qu’unique en son genre, c’est aussi de l’english, des chorés, de l’autodérision, des textes, de la tolérance, de la simplicité, de l’émotion, du charisme, Christine, c’est tout ça !

Christine c’est aussi Héloïse Létissier, chanteuse nantaise qui a fait ses débuts en Angleterre, époque qui définira aussi son style musical.

Christine c’est une crédibilité dans le milieu : premières parties de Lykke Li, The Do, Stromae ( entre autres ), une tournée qui affiche complet quasiment partout, des ventes d’album qui explosent, des invitations sur des plateaux tv prestigieux ( Le Grand Journal, chez Laurent Ruquier… ) ou encore une prestation aux Victoires de la Musique dont tout le monde se rappelle.

Comment vous dire… depuis hier soir je suis sur un nuage, ses chansons dans la tête, je n’ai qu’une envie : retourner la voir ! Et pour couronner le tout, Christine est très accessible, elle est même venue papoter avec nous après sa prestation, signer des autographes, plaisanter à propos de ses tweets, la grande classe quoi, normal !

Je vous partage donc les quelques photos que j’ai pu prendre, pas de très grandes qualités ( Iphone oblige ) mais avec ma très bonne place ( collée à la scène, juste à ses pieds, bonjour le torticolis ) je suis plutôt contente de moi, j’ai même pu immortaliser un sublime moment d’émotion en vidéo, avec la chanson « Saint-Claude« 

IMG_4410 IMG_4413 IMG_4415 IMG_4416 IMG_4420 IMG_4425 IMG_4426 IMG_4427 IMG_4428 IMG_4429 IMG_4430 IMG_4435 IMG_4436 IMG_4441 IMG_4442 IMG_4443 IMG_4444 IMG_4445 IMG_4447 IMG_4448 IMG_4449 IMG_4450

Publicités

Who ? Ayo !

10275920_1521323918095603_6428487670967834777_n

Samedi dernier, j’ai eu l’immense plaisir d’assister au Summer Médoc Festival à Cissac, où j’ai pu apprécier les talents de différents groupes, à savoir Les Lacets des Fées, Les croquants et les Fréro Delavega, populaires grâce à l’émission The Voice sur TF1.

Mais je l’avoue, j’étais surtout là pour voir la tête d’affiche : la chanteuse Ayo.

J’aime beaucoup cette artiste, simple et naturelle dans tous les sens du terme et j’ai pu découvrir une autre facette de sa personnalité ce soir là : sa grande générosité !

4ffa2604dbcfe0105330097cc31cd851

Sorties Médocaines Photography

Who ?

Vous la connaissez très certainement grâce au tube qui l’a révélé au grand public en 2006 :  » Down on my knees  » ( traduction :  » à genoux «  chanson très touchante qui évoque le désespoir face à la rupture ) et Ayo doit clairement son succès en France à l’animateur Nagui et son émission Taratata où elle a fait sa première apparition télé :

Allemande d’origine nigériane et tzigane, elle arrive à toucher le public européen, parlant couramment anglais et français, elle s’offre de prestigieuses collaborations de tous bords, avec Saul Williams ( rappeur américain ), le célèbre Matthieu Chedid ( dit M ) ou encore plus récemment avec le rappeur français Youssoupha sur le titre  » Fire  » ( dont je préfère la version solo et acoustique : )

Très inspirée par Mickael Jackson, elle souhaite donner à sa musique une teinte universelle, livrer des messages positifs et toucher les gens, comme sur ce morceau  » Slow, slow ( Run, run )  » où elle s’invite elle-même à changer sa manière de penser, à se libérer l’esprit :

Elle a mis le feu !

Textes engagés voire politiques, musique Soul, Folk, parfois Rap, auteur et compositeur, à 33 ans, celle que l’on compare à Lauryn Hill a tout pour plaire au grand public, mais surtout, elle donne beaucoup de sa personne lors de ses concerts.

Comme elle a pu nous le dire samedi soir, elle aime par dessus tout être sur scène car c’est là le  » moment de vérité  » et ce pourquoi elle aime sa vie d’artiste.

Souriante, pleine de positivité, un vrai rayon de soleil lors de cette soirée pluvieuse !

En plus de ses compétences linguistiques, elle nous a prouvé qu’elle avait du coffre, sacrée voix en live, notamment sur des reprises de Whitney Houston  » My love is your love « ,  » It’s not right but it’s okay  » ou encore sur le fameux titre reggae  » Murder she wrote  » et enfin le grand classique Gospel  » His eye is on the sparrow  » pour boucler ce festival en beauté.

Je vous partage ici une superbe photo prise par une amie photographe : Gaëlle ( Que je remercie pour l’invitation à ce concert 😉 )

gaelle

1er rang ! Summer Médoc Festival

  Retrouvez les titres  » Fire  » et  » Who  » sur son dernier album  » Ticket to the world « 

Et vous, connaissez-vous Ayo ?

Happy Birthday to you… Miss Marilyn !

monroe

Ce 1er juin 2014, Norma Jeane Baker alias Marilyn Monroe aurait eu 88 ans.

Pour cette occasion, le célèbre site Limited Runs organise une exposition tout ce mois de juin, de photos inédites et intimes de l’éternelle ambassadrice du glamour, qui passera par Hollywood et New York entre autres.

Voici quelques uns des clichés, où l’on peut voir une Marilyn au naturel loin des projecteurs :

1

Sur le tournage de « Gentlemen prefer blondes / Les hommes préfèrent les blondes »

1b

2

Entre deux prises pendant le tournage de « The river of no return / Rivière sans retour »

3

4

Pause pendant le tournage du film « Niagara »

5

6

Tournage de « Bus stop »

7 8

Crédit Photos : LimitedRuns

Et vous ? Que pensez-vous de ces photos ? Marilyn incarne-t-elle toujours le glamour hollywoodien ?

N’oubliez pas de liker ma page Facebook 🙂

New York l’expo !

 » New Yoooork… concrete jungle where dreams are made of… « 

Cette année, la célèbre Foire internationale de Bordeaux accueille l’exposition :

 » New York l’expo « 

5000 m² de food markets, reproductions de monuments mythiques, photographies d’architecture new-yorkaise, hommages aux personnalités qui ont marqué l’Amérique, comic strips, pop art, démo de street basket… De quoi contenter les malheureux qui n’ont jamais pu visiter la « Big Apple » comme moi 🙂

Voici une petite rétrospective de cette expo avec mes photos : Bon voyage !

IMG_1521 IMG_1552 IMG_1553 IMG_1556 IMG_1557 IMG_1559 IMG_1563 IMG_1566 IMG_1567 IMG_1568 IMG_1571 IMG_1574 IMG_1575 IMG_1584 IMG_1585 IMG_1595 IMG_1598 IMG_1599 IMG_1601 IMG_1602 IMG_1603 IMG_1604 IMG_1607 IMG_1612 IMG_1614 IMG_1616 IMG_1617 IMG_1620 IMG_1621 IMG_1622 IMG_1623 IMG_1626 IMG_1627 IMG_1629Foire internationale de Bordeaux – Parc des Expositions Bordeaux Lac – du 24 mai au 1er juin 2014

Alors ? Envie d’y aller ?

Un moment de grâce Berlinoise

 staats

On a tous ou toutes rêvé quand nous étions petits ou petites ( à fond pour la mixité ) de devenir danseur ou danseuse étoile, non ?

Je dois avouer que moi non pas particulièrement, je rêvais plutôt d’être chanteuse à vrai dire, mais c’est le cas de beaucoup de petites filles ( notamment la mienne ) !

«La mienne » de fille, ma petite Sara ( en lisant ça elle dirait : Je suis grande j’ai 6 ans et demi ! ) est une passionnée de danse classique, depuis très jeune.

Je me souviens encore du Noël 2011, elle avait alors 4 ans et nous avait fait un vrai petit spectacle de danse, devant toute la famille, une vraie show-girl.

A vrai dire, Angelina Ballerina ( pour ceux qui connaissent le dessin-animé ) n’y est pas pour rien, mais quand en Petite Section elle est rentrée de l’école en me disant « tu sais la musique du Lac des Cygnes est de Chavoski » ( comprenez Tchaïkovski bien sûr ), je me suis dit : il y a une piste à explorer…

C’est donc depuis sa rentrée en CP que Sara a commencé la danse classique, pour son plus grand bonheur ( et pas juste pour porter un justaucorps et des chaussons de danse comme une vraie ballerine ) et c’est donc pour la récompenser de cette année pleine de « grâce », que je l’ai amené voir un « vrai » ballet ( et aussi parce que son école de danse a annulé le Gala de cette année ).

Sara

Sara en plein exercice

Tout ça pour en arriver là… ( oui je parle trop, ou plutôt, j’écris trop )

flyer

Samedi 26 avril nous avons eu le plaisir d’assister à la représentation des danseurs du Staatsballett de Berlin, au Casino Théâtre de Bordeaux.

Cette compagnie de danse existe depuis 10 ans, réunissant plus de 90 danseurs recrutés parmi les meilleurs danseurs du monde.

De nombreux spectacles sont donnés dans des tournées mondiales et ce soir là, la salle était comble pour les 8 danseurs présents.

Huit danseurs dont un bien de chez moi, Kevin Pouzou, originaire de Bordeaux ( Le Bouscat pour être plus précise ), qui est vite monté en grade après l’Opéra et le Conservatoire National de Paris, puisqu’il est à présent demi-soliste au Ballet National de Berlin.

kevin pouzou

De grands standards du classique et du contemporain étaient repris, tels que la scène du balcon de Roméo & Juliette sur la musique de Prokofiev, ou encore la « Danse des gitans » extrait de Don Quichotte.

durant show

La novice que je suis retiendra de cette soirée la beauté des costumes, la passion qui se dégage des danseurs, la rigueur, la précision, les grandes musiques et la french-touch sur le morceaux « Emmenez-moi » du grand Charles Aznavour, dont la chorégraphie a été créée par Kevin P. et interprétée par la merveilleuse Sarah Mestrovic.

Sarah M., jeune allemande, est la soliste du ballet et nous avons eu la chance de la rencontrer après le show, en séance de dédicaces.

Un petit moment de magie supplémentaire pour Sara ( la mienne ), puisqu’elle a bien voulu faire une photo avec elle ( elle en était même émue ) et nous a confié avoir commencé la danse à l’âge de 6 ans ( tout comme Sara qui s’en est retrouvée toute fière ).

Sara et Sarah

Une petite ballerine bien fière !

autographe

et un autographe très touchant

Je vous laisse admirer de magnifiques photos de Sarah Mestrovic :

sarah (2) sarah (3) sarah

Remerciements au Rotary Club et au Kiwanis ( associations humanitaires ) grâce auxquelles le spectacle a pu voir le jour, au profit des enfants défavorisés.

Crédit Photo : Staatsballett – GALA-de-DANSE – Sarah Mestrovic

Et vous, avez-vous déjà vu un ballet ? Rêviez-vous enfant de devenir danseuse étoile ?

https://www.facebook.com/monminibazaar

Vous reprendrez bien un peu de Ronron«Thé»rapie ?

logo

Des cafés dans Paris, ce n’est pas ce qu’il manque…

C’est lorsque j’ai préparé mon séjour à Paris ( et oui car je suis bordelaise moi ! ) pour les vacances d’avril, que j’ai eu l’idée de trouver des endroits insolites à découvrir, histoire de changer de l’ordinaire et de ne pas se cantonner aux sorties parisiennes traditionnelles ( Tour Eiffel et compagnie… – Bien que je l’avoue, j’en ai fait quelques unes : shame on me ! ).

Alors je me suis souvenue de ce fameux Salon de Thé, unique en France, que j’avais vu dans un reportage sur M6, qui abrite une petite troupe de félins.

Concept inventé au Japon, le « Café Neko » ( neko = chat ) a été repris par Margaux Gandelon qui a ouvert son propre café en septembre 2013.

Situé en plein cœur de Paris, dans le 3ème arrondissement, ( Quartier du Marais, Endroit propice au dépaysement pour une Sudiste comme moi ) son établissement rencontre un vif succès au point de nécessiter une réservation (très) en avance sous peine d’être refoulé à l’entrée !

image

http://www.lecafedeschats.fr/reservation/

Pourquoi ai-je voulu tenter l’expérience ?

Un questionnement est récemment né sur le web concernant le traitement des chats et leur adaptation à ce lieu très fréquenté… j’ai donc voulu me faire ma propre opinion.

Mais avant tout, parce que j’aime la nouveauté et surtout les chats ! 🙂 ( et les gâteaux ).

Alors ? Alors ?

Intérieur cosy, murs de pierre, ambiance feutrée et intimiste… On s’y sent comme dans un cocon, cadre idéal pour se relaxer auprès des boules de poils !

De plus, le salon propose une carte très riche : des brunchs, des entrées, des plats, thés et chocolats chauds à gogo, mais surtout de délicieuses pâtisseries alléchantes : CupCakes myrtille, lavande ou autres tartes framboise pistache qui font autant rêver par leurs noms que par leurs aspects, à en faire saliver les chatons les plus gourmets.

Autant les prix sont plutôt raisonnables concernant les plats ( entre 12 et 14 € ), autant la part de CheeseCake est à mon goût trop onéreuse ( 7 € oops ! ), bien que très copieuse, je le sais, car c’est ce que j’ai choisi 🙂

image

Pour en venir aux minous, tout se passe dans le respect et l’allégresse…

Ils vagabondent, roupillent, observent, semblent vraiment à l’aise, comme chez eux, libres et heureux, l’environnement a l’air de leur convenir et les clients ne les sollicitent pas à outrance : on laisse le chat venir à soi ! ( quoique… Certains ne pouvaient pas s’en empêcher )

On peut même retrouver sur le site et sur place, un règlement intérieur stipulant le comportement à tenir vis à vis des petits félins, ce qui prouve l’intention sincère du personnel.

http://www.lecafedeschats.fr/nos-chats/

Le petit –

Le site internet du Salon met en valeur le bénéfice de la Ronronthérapie pour ses usagers.

Pour rappel, la Ronronthérapie est en quelque sorte le pouvoir thérapeutique dont seraient dotés les chats, un phénomène reconnu par de nombreux vétérinaires.

En effet, le simple son du ronronnement aurait un effet apaisant sur l’homme, tel une éponge, le chat absorberait ainsi notre stress.

Malheureusement, j’ai trouvé l’atmosphère peu adéquate pour l’expérimenter, car victime de son succès, le café est plutôt bondé, il est donc difficile d’avoir un réel moment d’écoute et d’échange avec les petits compagnons présents.

Ceci dit, d’un point de vue personnel, je suis convaincue de l’efficacité des ronrons, étant moi-même régulièrement bercée par la douce mélodie que produit ma jolie Belle.

ronroooonnn....

rrrrrrooooonroooonnn….

Le grand + :

Ce café reste avant tout un café, avec cette originalité certes, et on y passe un agréable moment.

De plus, les matous résidant ici sont des chats abandonnés, récupérés auprès d’associations et rien que pour cette initiative honorable, il faut soutenir le projet !

imageimage

N’hésitez plus ! Les chats vous invitent dans leur café !

En conclusion, je dirais qu’à défaut de la vraie Ronronthérapie, l’intérêt de ce café est définitivement de penser avant tout au plaisir et à la sérénité du chat, afin d’en tirer soi-même un certain bien-être.

Et vous, que pensez-vous de ce concept ?

https://www.facebook.com/monminibazaar